L’interview WTF : Kevin Richard aka Le Poutrologue

Publié par Tanguy le

Interview Le Poutrologue 2

L'interview WTF : Kevin Richard aka Le Poutrologue

Interview Le Poutrologue

Salut Kevin !
Bienvenue dans ton interview WTF !
Allez on commence par : Thrustmaster ou Fanatec ?
Kevin : Ah ben Fanatec (rires).
J’avais du Thrustmaster avant, du bas de gamme, un T100. J’ai fait mes premières armes avec, et c’était cool.
Je suis ensuite passé à un G25, qui était mieux, même s’il était plus vieux.
J’ai aussi roulé avec le T500 RS, un peu bruyant, à cause des roulements internes, du ventilateur, mais qui était très efficace.
Quand j’ai décidé de monter en gamme, j’ai choisi Fanatec. C’est une marque que j’avais toujours voulu essayer. Quand je roulais avec du Thrustmaster, je regardais Fanatec avec des paillettes dans les yeux.
J’ai eu un peu peur au début, avec ce qui se racontait sur le SAV. Mais j’en suis vraiment content. J’ai eu deux casses, et ils ont été réactifs à chaque fois. Le plus long finalement, c’est le temps de transport.
Aujourd’hui, je roule avec un Clubsport V2.5. J’utilise le plus souvent la roue McLaren, et quand je fais de la Porsche Cup, la BMW GT2.
Pour le pédalier, après un T3PA, je suis passé sur un Fanatec Clubsport V3.

Triple screen ou VR ?
Kevin : Aucun des deux. J’ai un ultra-wide pour éviter les bords d’écran qui coupent le champ de vision. Je voulais tester, et je n’ai pas été déçu.
La VR, j’ai pu essayer chez Simfactory à Bordeaux, en F1 sur Assetto Corsa. C’était pas dégueu, vraiment immersif et sympa. Pour de la détente, pourquoi pas.

Cockpit bureau ou Cockpit alu ?
Kevin : Un Simlab GT1 Evo, que j’ai installé il y a quelques semaines.
Il est basique et hyper modulable. On peut ajouter des modules ou en enlever, comme des glissières pour le baquet, quand les copains veulent essayer.
Et il s’adapte à mon gabarit qui n’est pas lambda : j’ai reculé le pédalier, qui est en plus orientable, et descendu le volant.
Je vais aussi ajouter des options pour le clavier et la souris. Pour le stream, ça va être bien.
Pour le baquet, je n’ai pas pris chez Simlab. J’ai préféré un homologué FIA chez Oreca, à un tarif plus attractif.

Quel est ton meilleur souvenir en simracing ?
Kevin : J’hésite parce que j’en ai trois.
Ma première victoire avec des gens de mon niveau sur iRacing. C’était en ILMS, sur Barcelone, de nuit. J’étais ultra content. Ca s’est joué sur l’entrée des stands, où j’ai du doubler une GT3. A la sortie, j’avais gagné assez de temps pour être devant. Ensuite, nous sommes restés très serrés pendant les dix derniers tours. Ma victoire, c’est le résultat de tout le boulot fait avant.
Il y a aussi les 24h du Mans avec Aqua et Flo. C’était chargé en émotions. On formait un beau trio, on s’est bien trouvé et on a fait un super travail d’équipe, c’était cool. La course était en direct et en général, quand je streame, je ne montre pas mes émotions, mais là… C’est peut-être le plus beau souvenir.
Je pense aussi aux 24h de Spa, où je roulais avec des LTGP Gold, Sakimix, Lowimpact, ainsi que Courtducul, en GT3. Là, l’émotion était inverse : j’étais juste très content d’avoir fini, parce que 25 secondes après le départ, la course aurait pu se terminer là. Un gars devant, qui était tout fou d’être près d’Alonso et de Barrichello, s’est bouffé comme une bouze au Raidillon, et tout le field a suivi. Low a été pris dedans. On était tous consternés : quand on a vu la voiture voler, on s’est dit qu’on était mort. On est reparti dernier, pour ne faire que de la remontée, même si on avait perdu en vitesse de pointe. On a passé 24h super concentrés, ce qui n’empêchait pas de rigoler. Ma satisfaction, c’était surtout de rouler avec des gens plus expérimentés que moi, si bien que je ne voulais pas foirer.

Sprint ou endurance ?
Kevin : J’ai pas fait énormément d’endu, je suis venu dans la team pour en faire d’ailleurs.
Mais je vais de plus en plus vers le sprint, pour le rush d’adrénaline. Et toutes les deux heures, il y a une course sur iRacing, en ILMS, IMSA… Je suis un GTE Boy, un Porsche RSR Boy, même si j’essaie de me diversifier, c’est ma voiture de coeur.
Elle est vivante, avec ce caractère qui lui est propre. Elle n’aime pas les bosses comme d’autres, elle vole, a le cul ultra-joueur, mais si on sait s’en servir et qu’elle est bien réglée, on passe plus fort en virage, et les enchaînements, elle aime ça. A côté, la BM n’aime pas tourner, la Ferrari est inexpressive, et je n’ai pas de feeling avec la Ford GTE.

2 CV ou Ferrari ?
Kevin : P*** c’te question ! J’aime aucune des deux.
Faut vraiment faire un choix ?
Pour le côté classique et collection, la 2 CV, pour la performance, Ferrari, mais j’aime pas c’te marque, trop bling bling. Je prendrais la 2 CV pour le côté français cocorico. Et puis, c’est le mécano qui parle. Tu peux faire plein de trucs avec.

Une tête de veau vinaigrette ou une choucroute ?
Kevin : Allez direct, choucroute, j’adore ça !
J’ai beau être né dans le sud, je ne suis pas chauvin, sauf en ce qui concerne le Castellet. C’est mon circuit de cœur, et je le défendrai bec et ongles.
Mais je suis plutôt un homme pizza, mais pizza maison, avec mes propres ingrédients, cuite au feu de bois, et non pas à l’électrique et au gaz, ça non.
C’est mon patron, lorsque j’étais livreur de pizza, mon premier boulot, qui m’a initié.

Vodka ou Get 27 ?
Kevin : Get 27, parce que c’est synonyme de digestif et que tu discutes avec tes potes tout en buvant ton digesto.
Vodka, c’est plus pour la sortie et je ne suis plus dans ce trip-là.

Star Wars ou La madeleine de Proust ?
Kevin : Star Wars : je suis un grand fan de Lucas, de son œuvre. Surtout de la seconde trilogie avec Obi-Wan et Anakin.
La madeleine de Proust, c’est un bouquin et je suis plus visuel.

Allez, la dernière pour bien terminer : LTGP ou LGBT ?
Kevin : (Rires) J’ai envie d’aller à contre-courant des autres réponses.
LTGP, parce que pour moi, c’est plus l‘aspect team, e-sport, équipe qui me plaît.
LGBT, c’est un délire particulier.

Merci pour tes réponses !

Vous voulez suivre Kevin dans ses aventures ?
Voici les deux meilleures solutions :

Catégories : InterviewTous

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.